ACCUEIL / actu_home / Conversation avec Djamel, salarié en insertion de Pain et Partage Lyon

Conversation avec Djamel, salarié en insertion de Pain et Partage Lyon

Peux-tu nous parler de ton parcours et de ta rencontre avec Pain et Partage Lyon ?17353544_1445799865465501_6487831199331866295_n

Ancien étudiant dans le domaine de la recherche historique et philosophique à l’École Pratique des Hautes Études, j’ai souhaité me reconvertir vers un métier artisanal plus concret. J’ai eu l’opportunité de faire un stage de plusieurs semaines dans une boulangerie à Meyzieu qui a conforté mon intérêt pour le métier de boulanger.

Ensuite, j’ai entrepris des démarches auprès de Pôle Emploi pour suivre une formation CFA de boulangerie conventionnelle en lien avec la Chambre de Commerce et de l’Industrie. Parallèlement, je suivais une formation en boulangerie traditionnelle auprès de l’entreprise lyonnaise « De la terre au pain »

Après ces deux formations, j’ai orienté mes recherches d’emplois vers des établissements qui intégraient une dimension biologique et locale. Je ne souhaitais pas travailler pour une entreprise conventionnelle classique. Il était primordial pour moi que la structure dispose d’une éthique cohérente avec mes valeurs : respect de la nature, respect du consommateur, dimension sociale et solidaire etc.…

Enfin, ma conseillère Pôle Emploi m’a soutenu dans mes critères de sélection puis m’a parlé de l’offre d’emploi de Pain et Partage Lyon. Après un entretien avec l’accompagnatrice socio-professionnelle, Hélène Tilly, j’ai signé mon contrat de travail pour commencer le métier d’aide-boulanger en Janvier 2017

Quelles sont tes ressentis sur ton début d’expérience d’aide-boulanger à Pain et Partage Lyon ?

Dès le départ, du fait de mon parcours je me suis senti dans mon élément : le fait de fabriquer du pain avec ses mains, de mélanger et de façonner la pâte, d’interagir avec les matières premières etc.… J’ai été agréablement surpris par l’accueil de l’équipe ainsi que par la confiance que l’on m’a accordée d’entrée de jeu.

Grâce aux formations et à mes précédentes expériences professionnelles, je connaissais les différentes étapes de fabrication de pain mais il y avait certains domaines ou j’avais peu de savoir-faire comme la livraison, la relation clientèle ou la gestion de la production.          

Quels sont tes projets professionnels ?

Grace au soutien de Pain et Partage Lyon, j’ai préparé le diplôme du CAP boulanger en suivant une formation.

Je suis aussi actuellement en phase de réflexion sur un projet de création d’une boulangerie biologique sur Meyzieu. J’ai des opportunités d’emplacement, un four en pierre et je travaille sur les caractéristiques de la structure.

L’idée serait de créer une association à taille humaine et solidaire pour produire et vendre du pain biologique à une clientèle fidèle, tout en animant des ateliers de découverte à destination de personnes souhaitant apprendre le métier.

Dans le cadre de ce projet, Pain et Partage Lyon m’apporte également leur soutien.

Quelles sont tes aspirations et rêves pour la suite ?

Mon rêve serait de pouvoir vivre de mon métier en respectant mes convictions. J’aimerais exercer mon activité à un rythme humain (3 jours/semaine) tout en gardant mon indépendance et mon autonomie. Il est important pour moi de consacrer le reste du temps à ma famille et à mes passions comme le travail de la terre ou la permaculture. Je souhaite aussi garder un pied dans le monde de la recherche et continuer à publier mes travaux.

 20160427_15410420170523_18062920170523_18075720170524_153936-1

Check Also

FÊTE DES POSSIBLES ET SEMAINE BIO LOCAL, C’EST L’IDÉAL !

A l’occasion de la Fête des Possibles et de la Semaine Manger Bio Local c’est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *